Arrivée à Phnom Penh vendredi soir, je prends lundi la route de l’école du Bois.
Mon programme est chargé et je ne dispose que de quelques jours.
Je rencontre Sophea le directeur de l’école, c’est une personne adorable telle que me l’avait décrite Denis.
Dès mon arrivée je prends contact avec l’artisan qui doit évaluer le travail pour la construction du Salla : nous envisageons toutes les possibilités : structure métal ou béton, recouvrement bois ou brique… plusieurs devis seront ainsi proposés afin de permettre de faire un choix éclairé. Il doit revenir mardi pour aborder éventuellement un devis en ce qui concerne l’élaboration du plancher.
Sophea, me fait ensuite remonter les besoins exprimés par la directrice de l’école du village. Les enfants manquent de beaucoup de matériel de première nécessité : crayons, gommes, cahiers, mais aussi de produits d’hygiène comme du savon, des serviettes, et des médicaments. Nous partons au marché de Kompong Speu afin de trouver ces produits, qui viendront compléter les dons de matériel scolaire que nous avons amenés de France (merci à Bruno en particulier !). Nous distribuerons demain  l’ensemble aux écoles maternelle et primaire de Voa Sar. Rappelons que cette distribution n’aurait pu se faire sans la mobilisation des jeunes du Centre aéré du Vernet (03) qui, par avec la vente de leurs délicieuses « boules-coco »,  ont réussi en avril à récolter la somme nécessaire pour combler les besoins de l’école pour plusieurs mois !
Ce soir, Ludovic propose de faire une soirée cinéma à l’école. C’est une première pour ces jeunes, car il n’existe quasiment pas de cinémas au Cambodge. Armé d’un vidéoprojecteur, un documentaire en français sur les animaux sous-marin est diffusé à tous les élèves, auxquels viennent bientôt se rajouter quelques personnes du quartier. C’est l’occasion pour les professeurs de faire passer un message sur la protection de la nature, et le respect de la propreté (les rues et chemins au Cambodge regorgent de sacs plastiques laissés par la population non sensibilisée à cela). Devant le succès de cette soirée, il est finalement décidé de renouveler l’opération plus régulièrement, en sélectionnant chaque mois un film permettant à la fois l’apprentissage du français et ayant une portée pédagogique.

4 thoughts on “

  1. Aymeric dit :

    Salut à tous,

    je m'y prends un peu tard mais je tenais à remercier Virginie pour ces photos et cette mise à jour du blog. Ca me fait très plaisir de revoir des photos de ce lieu qui reste gravé dans nos mémoires.

    Un séjour au Cambodge que je ne suis moi non plus pas près d'oublier !

    A bientôt, le bonjour aux élèves et à la famille d'Hanso !

  2. Fabien DESFORGES dit :

    Salut Virginie,
    Je voudrais passer le bonjour à mon tour à toutes les personnes de l'école ainsi qu'aux membres de la famille d'Hanso avec qui nous avons passé un séjour inoubliable.
    De plus j'espère que notre maigre participation à l'évolution de l'école leur aura été profitable.
    Bonne fin de mission et merci pour tes messages qui nous permettent de continuer un petit plus l’aventure.
    Fabien

  3. Salut Pierre et les jeunes de la mission 2011 !
    Hanso vous passe le bonjour, elle m a beaucoup "parlé" de vous, votre passage a marqué le village et tout le m onde se souvient encore de votre soirée crepes !!!
    Bises
    Virginie

  4. Salut Virginie,
    quelle chance de retrouver tous les jeunes de l'école et notamment Sophea et Ludovic !! Bises à tous et à toutes, Hanso en particulier, et bonne fin de mission.
    Pierre

Comments are closed.